King Informatique

Une comparaison entre le Google Play Store et l'Apple App Store

Sans doute Google et Apple sont deux grands acteurs sur le marché du smartphone avec leurs OS, leurs appareils et leurs magasins d'applications; Chacun des deux magasins dispose plus de 2 millions d'applications. D'une part, Google Play offre un grand nombre d'applications et, d'autre part, App Store offre aux développeurs d'applications la possibilité de rentabiliser davantage leur travail, dans l’article d’aujourd’hui, nous faisons une comparaison entre Google Play Store et l'App Store d'Apple.

Il y avait 500 applications disponibles au début lorsque Apple a lancé sa boutique d'applications pour les appareils iPhone. Au cours des 5 prochaines années, le nombre d'applications n'a pas cessé d'augmenter. Le rapport d'Apple du dernier trimestre montre une croissance d'une année à l'autre de 60%. Actuellement, l'App Store dispose d'un catalogue de 2,2 millions applications. Le Play Store dispose de 2,7 millions d'applications.

Google Play vs app store

Android Market a également été lancé en 2008. Plus tard, en 2012, il a changé du nom et sera désormais connu au nom Google Play Store. Il y a eu une forte concurrence entre les deux magasins depuis leur début pour avoir plus d'applications et, avoir ainsi le maximum de téléchargements. Comme l'indiquent les rapports, Play Store a reçu près de 64 milliards de téléchargements en 2016, tandis que la boutique d'applications Apple a atteint un peu plus de 25 milliards au cours de la même année.

Applications gratuites et payantes dans les magasins

Le chiffre d'affaires est un facteur important dans une comparaison. L'App Store a toujours été le meilleur endroit pour monétiser. C'est pourquoi les développeurs commencent souvent par développer des applications pour iPhone avant de passer à une version pour Android. L'App Store a généré un chiffre d'affaires de 5,4 milliards de dollars au quatrième trimestre de 2016 alors que le magasin Google Play a juste généré 3,3 milliards de dollars pour la même période.

Google Play Store et l'App Store ont la même politique de partage des revenus: 30% des revenus vont à la boutique tandis que 70% sont distribués aux développeurs.

De nombreux rapports ont prouvé que les utilisateurs de périphériques iOS n'hésitent pas à payer des applications alors que ce n'est pas las cas pour ce ceux qui possèdent un Android. Parce qu'il y a plus d'applications offrant la même chose dans une seule catégorie, les développeurs n'ont d'autre choix que de rendre leurs applications disponibles gratuitement en raison de la concurrence.

Top applications gratuites dans l'App Store

Les applications gratuites sont un avantage pour les utilisateurs, mais pas pour les développeurs. Lorsque les développeurs offrent une application gratuitement, ils ont encore besoin de monétisation pour rester sur le marché et donc ils intègrent des publicités. Bien sûr, ces annonces ne sont pas appréciées par les utilisateurs. En conséquence, ils utilisent des applications "anti-pubs" pour bloquer les publicités. Le fait de payer des applications n'est pas considéré comme un problème pour les utilisateurs de périphériques iOS, mais les utilisateurs de périphériques Android préfèrent souvent des applications gratuites et, par conséquent, les développeurs doivent publier gratuitement leurs applications.

Applications instantanées et test bêta

Google Play Store permet aux utilisateurs d'installer une application sur tous leurs appareils et tablettes en même temps, ce n'est pas le cas pour les propriétaires des appareils Iphone et Ipad, il n'y a aucun moyen de le faire automatiquement. Vous devez le faire manuellement et séparément pour les deux appareils.

De plus, Google teste actuellement des applications instantanées pour les utilisateurs d'Android. Cela signifie que les utilisateurs ne devront plus télécharger complétement une application pour vérifier son contenu. Juste des parties de l'application sont installées instantanément sur l'appareil, ce qui permet aux utilisateurs d'accéder au contenu et d'économiser de l'espace sur leur appareil. Cette option n'est pas encore disponible pour les utilisateurs de périphériques Apple.

Play store offre également aux utilisateurs une option pour tester les applications bêta et obtenir les dernières fonctionnalités. Cependant, la version bêta peut être instable. Les utilisateurs ont également la possibilité de se retirer des tests bêta le moment qu'ils souhaitent.

Types d'applications

L'OS mobile Android gère des tonnes de smartphones et de tablettes fonctionnant avec différentes CPU, RAM et autres configurations matérielles. C'est pourquoi les développeurs d'applications Android ont besoin d'optimiser / personnaliser ou d'étendre leurs applications à un plus grand nombre de périphériques alors qu'il n'est pas nécessaire dans iOS. La plupart des applications iOS fonctionnent sur iPhone et iPad, mais certaines sont exclusivement créées pour les smartphones tandis que d'autres pour les tablettes iPad.

Applications principales de Play Store

Pour obtenir un nombre maximal d'utilisateurs sur leurs applications, de nombreux développeurs choisissent de publier à la fois les versions iOS et Android de leur application. Les applications sur Play Store ont plus de liberté et moins de restriction. Même les utilisateurs ont plus de liberté lorsqu'ils utilisent des appareils Android car ils peuvent personnaliser leur appareil en enracinant et en modifiant tout son aspect.

Nous avons vu que Apple se concentre davantage sur la promotion de jeux sur son magasin car ça génère beaucoup des revenus pour l'entreprise. Et comme on l'a déjà signalé auparavant, les développeurs préfèrent publier d’abord une version Ios avant la version pour Android (Super Mario Run, le jeu très attendu, a d'abord été lancé sur iOS avant Android).

Avis et remboursements

Il est plus facile de rechercher une application sur Google Play Store (La recherche est la spécialité de Google), les deux magasins offre la possibilité de lire et d'écrire des avis sur les application, le petit avantage du Play store, comme il intègre Google+, Il s'avère plus facile de décider si vous devez télécharger une application ou non lorsque vous avez des critiques ou des recommandations par des personnes que vous connaissez déjà.

Les deux magasins proposent un système pour qualifier et donner des notes aux applications. Plus une application possède des notes, plus il sera visible pour les utilisateurs. En outre, Apple a un système qui permet aux développeurs de demander aux utilisateurs de noter une application seulement trois fois en une seule année. Alors que les applications téléchargées à partir du Play Store demandent aux utilisateurs des évaluations en permanence.

En ce qui concerne le remboursement d'une application sur Google Play Store, les utilisateurs peuvent le faire dans les 2 heures suivant leur achat. Mais la politique de remboursement d'Apple est assez attrayante car les utilisateurs ont 14 jours pour le faire, mais ce n'est que pour les clients de l'Union européenne et d'autres régions.

Sécurité

Apple Store est plus sûr, comme indiqué. C'est parce que Apple prend suffisamment de temps pour examiner une application avant de la mettre à la disposition des utilisateurs. C'est la raison de la haute qualité des applications de l'App Store. Chaque application qui arrive est soigneusement examinée puis reçoit une note de la part de Apple, qui dure généralement plus d'une semaine. Ce processus aide Apple à respecter ses directives et à assurer en permanence une qualité élevée d'applications.

Par contre, il existe de nombreuses applications de faible qualité sur Google Play Store. le cas du virus App Brain a révélé qu'il existe plus de 337 000 applications de faible qualité sur Play Store. C'est pourquoi la boutique d'applications Apple est considérée comme exempte de toute sorte de malware.

Mais le processus de publication d'application de Android est plus rapide. L'application est lorsqu'elle répond aux directives d'Android. C'est ainsi que le malware passe inaperçu. Mais maintenant, Google a également rendu sa politique de publication d'application très stricte, mais, nous arrivons encore a entendre parler des infections par des logiciels malveillants.